sterboisdis, stere de bois, stere, bois de chauffage, debardage, livraison, zone de livraison, commande, commander du bois de chauffage, commander du bois, divers faconnages, bois, wood, burn, buches, buche, livrer des buches, livrer du bois, bruler, bois hainaut, bois merbes, bois de chauffage livraison hainaut

Présentation
Ici nous vous présentons une petite explication du fonctionnement de notre entreprise.

''La forêt est une culture qui attend`` (Roger Fournier)


Qualité du bois de chauffage


Essences
Il existe peu de différences entre les essences de bois de chauffage : la valeur thermique/calorifique d'un bois parfaitement sec varie entre 5,1 kWh/Kg pour le chêne et 5,3 kWh/Kg pour le sapin et le bouleau.

Certains préfèrent le bois dur car il donnerait de plus belles flammes et les braises rougeoieraient plus longtemps. Toutefois, les essences plus légères se prêtent parfaitement à la combustion, même si celle-ci est plus rapide. Le choix n'est pas problématique pour un poêle à bois à accumulation. Celui-ci ne devra en effet brûler que quelques heures pour diffuser sa chaleur tout au long de la journée. Le bois dur est plus approprié pour les poêles à combustion continue car il doit être rechargé moins souvent.

Bois fendu sec


Le séchage du bois est bien plus important que l'essence. En effet, la présence d'eau dans le bois de chauffage absorbe énormément d'énergie lors de la combustion. Du bois vert, fraîchement abattu contient jusqu'à 50% d'humidité. Le maximum est de 20 %, 12 à 15 % étant l'idéal. La valeur thermique/calorifique d'un bois à 15 % d'humidité est d'environ 4,1 kWh/kg.

L'écorce et l'aubier brûlent beaucoup moins bien que le duramen au centre. C'est pourquoi, un bon bois de chauffage est toujours fendu. On atteint ainsi rapidement la température nécessaire à une bonne combustion de l'écorce. En outre, une fois fendu, le bois sèche nettement plus vite. Ces conditions ne s’appliquent pas aux bois de notre région : la Provence. Pour certaines catégories de bois de chauffage, comme le chêne vert etc... poussant beaucoup plus lentement, le phénomène d’aubier n’existe pas et la qualité du bois de chauffage qui est beaucoup plus serré s’en ressent. Sans oublier que plus le bois utilisé est petit, plus la surface de contact sera importante et plus la combustion sera efficace.

Si vous voulez brûler des déchets de bois, assurez-vous d'abord qu'ils ne contiennent pas de produits toxiques, et ce, tant pour votre santé que pour celle de vos voisins et pour la préservation de l'environnement en général. La solution idéale est bien entendu de n'utiliser que des produits naturels non toxiques pour traiter le bois. En cas de doute, mieux vaut déposer ses déchets dans un lieu spécialement prévu à cet effet, comme la déchetterie communale.

Il est conseillé de rentrer le bois un à deux jours avant de le brûler et de le ranger dans, ou à proximité, de la source de chaleur. Pour les poêles à accumulation, qui sont souvent encore chauds vingt-quatre heures après les avoir fait brûler, il suffit de placer le petit bois quelques heures à l'avance dans le foyer afin qu'il soit bien sec (le matin, par exemple, pour la flambée du soir). Ce conseil n'est pas à appliquer pour le bois mouillé.

Conseils pour acheter du bois de chauffage


Si vous possédez un poêle à accumulation, le bois tendre sera meilleur marché. Pour les autres, le bois dur est plus pratique.

Achetez votre bois en été, de manière à pouvoir l'entreposer à l'abri de la pluie.
Le bois sec est léger et produit un bruit clair lorsque vous tapez deux bûches l'une contre l'autre.


Entreposer le bois de chauffage


Le bois fraîchement abattu doit sécher deux ans au moins. Dans notre région, la Provence , beaucoup plus sèche et plus ensoleillée, le bois de chauffage coupé l’hiver précédent est largement assez sec pour l’hiver suivant. Les conditions idéales de séchage ne sont pas toujours faciles à réunir.

Tenez toutefois compte des points suivants :


Mieux vaut faire sécher le bois dans une grange ou un garage bien aéré.
Le bois doit en tout cas être protégé de la pluie, c'est-à-dire couvert et de préférence sans arbre ou pente de toit par-dessus d'où l'eau pourrait goutter sur le bois.
Le bois ne peut pas être empilé sur un sol humide, sans quoi il absorberait l'humidité. L'idéal est de le placer sur de vieilles palettes de manière à l'aérer par le bas également.
Le bois doit être bien aéré par le vent. Choisissez donc l'endroit le plus venteux et laissez de temps à autre des ouvertures dans la pile en mettant un bloc perpendiculairement.

coordonées
ARTWORK & SCRIPTING by Klaude Charlier & Kevin Delhaye
Powered by
Formatec, HOSTING by F-et-T.com

Présentation

galerie photo

Vidéo entreprise

Commande en ligne

Débardage

Zone de livraison

Accueil

Contact